Solutions financières

Quelques généralités


Il existe différents types de prêt immobilier auxquels vous pouvez prétendre, et qui vont dépendre de votre projet selon qu’il s’agit de financer votre résidence principale, secondaire ou locative et en fonction du type d’opération Neuf, Ancien ou Ancien avec travaux. Le marché du crédit immobilier en France se distingue par deux grandes familles :

Les prêts réglementés :

• Prêt à Taux Zéro + (PTZ +)
• Le prêt à l’accession sociale (PAS)
• Le prêt conventionné (PC)
• Le prêt locatif social (PLS)
• Le prêt social location accession (PSLA)
• Le prêt Epargne Logement (PEL)
• L’éco PTZ
• Le prêt 1% logement

Ces prêts peuvent vous donner droit à une Allocation Personnalisée au Logement, selon vos ressources et la composition de votre famille. A cet égard, vous pouvez consulter vos droits sur www.caf.fr

Les prêts du secteur libre du secteur bancaire :

• Les prêts amortissables
• Les prêts à paliers
• Les prêts In Fine
• Les prêts relais


Selon la nature de votre projet, il existe 3 types de prêts :

le prêt amortissable : ce prêt représente la forme la plus classique d’un emprunt. Son échéance se compose en partie, du capital et des intérêts. Plus on avance dans le temps, plus le capital s’amortit. Généralement en cas de remboursement anticipé, l’emprunteur devra payer des pénalités de remboursement.

le prêt in fine : il est généralement réservé à certaines opérations et en particulier aux investissements locatifs. Il se caractérise par le fait que son échéance est constituée uniquement des intérêts et des assurances. Dès le départ, il est prévu que le capital soit remboursé en une seule fois et généralement lors de la dernière échéance => Par conséquent; il est nécessaire de constituer le capital par de l’épargne en parallèle ou par la vente du bien.

le prêt relais : on le dénomme parfois achat / revente : il permet de procéder à l’achat sans attendre la vente. L’établissement prêteur avance un pourcentage de la valeur du bien à vendre, après expertise ou estimation par des professionnels agréés. Cette quotité varie en moyenne de 70 à 80 % de l’estimation et fait l’objet d’un prêt qui permettra de constituer l’apport sur le nouveau bien et/ou de rembourser les prêts en cours sur le bien à vendre. Consentis pour une période de 12 à 24 mois, les intérêts peuvent être payés tous les mois, ou lors de la revente du bien. Généralement le prêt relais est complété par un autre prêt sur une durée plus longue.

Bon à savoir : Avec Crédit Courtier de France, il est possible de mixer deux lignes de prêt dans le même projet. Par exemple sur l’achat d’un bien locatif : 60% en prêt amortissable et 40% en prêt In Fine. Ainsi, l’investisseur pourra librement arbitrer le dénouement de son opération en remboursant le prêt In Fine avec une épargne librement acquise, sans avoir à revendre le bien immobilier.


Les prêts se définissent en deux caractéristiques :

Le prêt à taux fixe : il se caractérise par le fait que durant toute la durée du prêt, le taux sera identique. Il est donc facile d’en connaitre le coût et selon la durée, votre taux ne connaitra pas les aléas des marchés financiers, que ce soit à la hausse ou à la baisse. L’établissement bancaire vous remettra avec l’offre de prêt, un tableau d’amortissement qui vous permettra de connaître parfaitement le coût total de votre prêt, mois après mois.

Le prêt à taux révisable ou variable : contrairement au taux fixe, le taux évoluera en fonction d’un indice de référence indiqué dans l’offre de prêt ; ainsi, on ne connait pas à l’avance son coût final et la mensualité peut varier et évoluer à la hausse ou à la baisse selon l’évolution de son indice de référence. Il est souvent moins cher au départ que le taux fixe. Pour éviter des variations trop fortes, il y a toujours un plafond à la hausse appelé CAP. Ainsi votre échéance pourra évoluer à la baisse mais son augmentation ne pourra pas dépasser ce plafond. L’avantage d’un prêt à taux révisable réside dans le fait qu’au-delà de 5 ans il n’existe plus de pénalités en cas de remboursement anticipé.

Et enfin chaque type de prêt bénéficie d’options dont les plus utilisées sont :
La modulation de l’échéance
Le lissage des crédits
Le remboursement par anticipation

Bon à savoir : Avec Crédit Courtier de France, il est possible de mixer deux lignes de prêt dans le même projet, par exemple intégrer au financement 70% en prêt à taux fixe et 30% en prêt à taux variable. Ainsi, l’emprunteur pourra bénéficier d’un financement sécurisé en conservant l’avantage des baisses de taux.



Je veux en savoir plus

×
RDV GRATUIT !

Je souhaite un rendez-vous gratuit !