Assurance emprunteurs

L’assurance emprunteur, un élément clé pour garantir votre prêt immobilier


Lorsque l’évènement survient, l’assureur se substitue à l’emprunteur pour rembourser les échéances du prêt, voire le capital restant, totalement ou partiellement, auprès de l’organisme prêteur.

Plusieurs caractéristiques sont à prendre en compte pour déterminer cette assurance emprunteur dans le cadre d’un prêt immobilier:

Les différentes garanties emprunteurs


Assurance Décès Invalidité (DC-PTIA)


L’assurance décès invalidité protège financièrement, le ou les co-emprunteurs ou les cautions éventuelles contre le risque de décès ou d’invalidité.

Elle permet la prise en charge du remboursement des échéances du crédit immobilier (en totalité ou en partie) en cas de décès ou d’invalidité du ou des assurés et cela en fonction des quotités assurées.

Assurance Incapacité Temporaire de Travail (I.T.T)


La garantie Incapacité Temporaire de Travail (I.T.T) prévoit la prise en charge par l’assurance des échéances de prêt lorsque l’emprunteur assuré ne peut plus exercer une activité professionnelle en raison d’un accident ou d’une maladie longue durée relevant d’un arrêt de travail.

Cette garantie ne s’exerce que si l’emprunteur est dans l’incapacité totale de reprendre une quelconque activité professionnelle rémunérée.

La garantie Invalidité Permanente et Totale (IPT)


C'est une invalidité physique ou mentale constatée avant un certain âge.

Cette dernière empêche l'assuré de pratiquer une occupation lui rapportant des gains et des profits. Il faudra attendre la consolidation de l'état de santé de l'individu pour que l'assurance prenne en charge le remboursement.

La garantie Incapacité Permanente Partielle (IPP)


Cette garantie vise le cas où l'assuré est dans l'impossibilité permanente d'exercer certaines activités professionnelles suite à un accident ou à une affection.

Assurance Perte d’Emploi (A.P.E)


L’assurance Perte d’emploi (APE) n’est pas obligatoire. Elle prend en charge le remboursement des échéances en cas de période de chômage. Elle cesse en fin de crédit ou lors du départ à la retraite.

La Quotité d’assurance


Un prêt immobilier sera couvert sur une base de 100 % par l’assurance emprunteur.

Pour une personne empruntant seule, la quotité d’assurance est donc de 100%. S’il décède l’assureur remboursera les 100% du capital emprunté.

La quotité d’assurance s’applique dans le cas ou plusieurs personnes empruntent ensemble, ils sont alors co-emprunteurs. Ces emprunteurs peuvent choisir de répartir ces 100% sur le nombre de personnes dans l’opération. Si un emprunteur choisit une quotité de 50%, la moitié du capital restant dû sera remboursée. Pour fixer la quotité d’assurance, il est conseillé de la répartir en fonction de la part de revenu de chacun des emprunteurs. Il est possible d’assurer chaque emprunteur à hauteur de 100%. C’est une meilleure couverture en cas de survenance d’un incident.

Une répartition avec une quotité de 50/50 permet d’assurer chaque emprunteur avec le même degré. Un choix par défaut, qui ne peut être validé que si aucun des emprunteurs ne présente un risque particulier.

La bonne quotité d’assurance varie d’un projet à un autre, mais aussi selon le profil des emprunteurs. Selon les risques à couvrir, mais aussi les efforts prêts à être consentis en cas de problème, il convient de déterminer au mieux avec les emprunteurs la quotité souhaitée. Dans la plupart des cas, il est recommandé de choisir une protection maximale pour l’achat d’un bien immobilier qui constitue la résidence principale. Ainsi, une répartition avec 100 % sur chaque tête permet une vraie sécurité.

Pour l’achat d’une résidence secondaire ou d’un investissement locatif, la répartition peut être encore une fois équilibrée, mais cette fois-ci avec 50 % sur chaque tête.

Enfin, dans le cadre spécifique d’un investissement locatif, vous pouvez opter pour un montage déséquilibré, en veillant à toujours avoir une quotité de 100 % lorsque les deux pourcentages sont additionnés.

Vous pouvez prendre cette liberté car le risque qui pèse sur un investissement locatif est moindre, du fait de l’apport des loyers pour rembourser une partie ou la totalité du crédit chaque mois.

Le contrat groupe / délégation d’assurance


L'assurance groupe ou contrat-groupe désigne l'offre collective proposée par l'établissement prêteur à ses clients.

La délégation d'assurance ou assurance individuelle désigne une offre établie par un établissement extérieur.

Les conseillers CRÉDIT COURTIER DE FRANCE sont à votre disposition pour vous informer sur les derniers textes de loi Bourquin, Hamon et Sapin 2.
La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) L’emprunteur dispose de recours en cas de pathologie ou de risque aggravé de santé.

Je souhaite être recontacté

Toutes les équipes de CRÉDIT COURTIER DE FRANCE sont à votre disposition pour vous conseiller dans votre projet